[vc_section full_width= »stretch_row » parallax= »content-moving » parallax_image= »217″ css= ».vc_custom_1485440667111{margin-top: -70px !important;} »][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »250px »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »230″ img_size= »medium » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=KDqObECsBcA » el_width= »80″ align= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row type= »vc_default » equal_height= »yes » content_placement= »middle »][vc_column width= »1/4″][info_list style= »circle with_bg » icon_bg_color= » » icon_color= » » font_size_icon= »24″][info_list_item icon_type= »custom » icon_img= »id^176|url^http://tunonfestival.fr/wp-content/uploads/2017/01/www.png|caption^null|alt^null|title^www|description^null » info_list_link_apply= »container » info_list_link= »url:http%3A%2F%2Fwww.ciao-basta.fr%2F||| »]Site web officiel[/info_list_item][info_list_item icon_type= »custom » icon_img= »id^170|url^http://tunonfestival.fr/wp-content/uploads/2017/01/facebook.png|caption^null|alt^null|title^facebook|description^null » info_list_link_apply= »container » info_list_link= »url:http%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FCiaoBastaPage||| »]Facebook[/info_list_item][info_list_item icon_type= »custom » icon_img= »id^177|url^http://tunonfestival.fr/wp-content/uploads/2017/01/youtube.png|caption^null|alt^null|title^youtube|description^null » info_list_link_apply= »container » info_list_link= »url:http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2FCiaoBastaVideo||| »]Youtube[/info_list_item][info_list_item icon_type= »custom » icon_img= »id^173|url^http://tunonfestival.fr/wp-content/uploads/2017/01/soundcloud.png|caption^null|alt^null|title^soundcloud|description^null » info_list_link_apply= »container » info_list_link= »url:http%3A%2F%2Fwww.soundcloud.com%2FCiaoBasta||| »]Soundcloud[/info_list_item][/info_list][/vc_column][vc_column width= »3/4″][vc_column_text]Ciao Basta voit le jour, en pleine nuit, dans un amphi désert de l’école Polytech’ à Sophia-Antipolis… À ses débuts, le groupe reprend des morceaux d’artistes de la scène française comme les Ogres de Barback, Babylon Circus ou encore La Rue Ketanou, et se produit lors des soirées étudiantes de l’école. Les zikos vont et viennent au rythme des études et des projets de chacun : flûtistes, clarinettistes, percussionnistes, batteurs, bassistes, accordéonistes se relaient, chacun apportant sa bière à l’édifice selon ses influences musicales.

Au fil des années, Ciao Basta compose ses propres morceaux et commence à les jouer dans les bars et les petites salles de la Côte d’Azur, récoltant un franc succès à chacune de ses apparitions. Depuis, le groupe ne cesse de retourner les scènes qui passent sous ses pattes, aux côtés d’artistes français et internationaux (Hilight Tribes, Babylon Circus, La Rue Kétanou, Karimouch…).

Six ans après ses premières fausses notes, la formation est maintenant bien en place avec ses huit z’animaux mélomanes multi-instrumentistes usant de leurs cordes vocales pour faire bouger les foules et répandre la bonne humeur sur leur passage… Bienvenue dans la Jungle ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][ultimate_carousel slide_to_scroll= »single » slides_on_desk= »1″][vc_single_image image= »461″ img_size= »1200×600″ alignment= »center »][vc_single_image image= »452″ img_size= »1200×600″ alignment= »center »][vc_single_image image= »462″ img_size= »1200×600″ alignment= »center »][vc_single_image image= »449″ img_size= »1200×600″ alignment= »center »][/ultimate_carousel][/vc_column][/vc_row][/vc_section]

Vote on This!

  • 0 Up Vote
  • 0 Down Vote

Please Login To Like this Post

Or